Journal d’un dégonflé. T1 : carnet de bord de Greg Heffley

RE KINjournal d'un degonflé

Auteur : Jeff KINNEY
Editeur : Seuil Jeunesse
Roman à partir de 10 ans

Thèmes : Journal intime, Humour, Amour, amitié, famille.

Bravo2          et Bof2

L’Avis de Léo : « C’est amusant et drôle à la fois ! C’est écrit sous la forme d’un roman et en même temps d’une BD »

L’Avis de Jules  » J’ai bien aimé ce livre car c’est drôle ! »

L’avis D’Eva : » J’ai adoré ce livre car il était très rigolo. « 

L’avis De Nino : » Le film est bof, mais le livre est très marrant ! « 

L’Avis d’Alizé : Quand je lis une BD, j’aime qu’il y ai de beaux dessins et dans ce livre, ils sont en noir et blanc et trop simples. Je n’ai pas trouvé les personnages intéressants mais bêtes, ce qui peut rendre le livre drôle. Et quand je commençai à rentrer dans le texte, il fallait passer à la BD et inversement. »

L’Avis de Zoé : « J’ai adoré ce livre car il y a des moments très drôles. J’espère que je pourrais lire le tome 2 ! »

Greg a douze ans quand il commence son « carnet de bord » (un « journal intime », c’est pour les filles). Jour après jour, il y raconte ses malheurs à l’école, dans sa famille. En quête de popularité (si possible auprès du sexe féminin), Greg est prêt à tous les arrangements avec sa conscience. Le personnage de Greg Heffley est d’abord apparu sur Internet, où il continue d’ailleurs son récit journalier agrémenté de dessins. Le passage à la forme livre n’altère en rien la malice et l’humour du jeune collégien. Beaucoup de lecteurs se retrouveront dans son univers adolescent, entre mère couveuse, petit frère collant et copains débiles. Le narrateur est différent des autres : plus fin, plus intelligent… et un poil plus impitoyable aussi. Greg vise la fin, peu importe les moyens. Mais soit qu’il n’ose pas agir, soit que les événements se retournent contre lui, la morale reste sauve. Bon garçon, Greg reconnaît finalement que sa vie n’est peut-être pas si mal. Les illustrations qu’il est censé avoir réalisées, noir et blanc, naïves, participent grandement de l’hilarité que ne manquera pas de déclencher ce Journal d’un dégonflé. Les courtes scènes quotidiennes sont d’écriture simple, avec un vocabulaire correct mais moderne. A proposer à tous les 11-12 ans qui n’aiment pas lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.